L’interview Trou Story de Maxime Rio

L’interview Trou Story de Maxime Rio

C’est au tour de notre cher Alumni Maxime Rio de parler de lui dans notre interview Trou story, concept crée par Konbini !

Voici son interview Trou Story !

”Bonjour je m’appelle Maxime, je suis né en 1997 à Paris.

Aux Ecoles Vidal, j’ai fait un BTS communication et un Bachelor Chef de Projet en Communication et Publicité.

Aujourd’hui mes différentes activités sont que j’ai continué mes études en 4ème année à Sciences Po Toulouse, et je fais pas mal de choses en dehors, j’aide les entreprises en tant que consultant ou alors je suis directeur de la communication de la protection civile de Haute-Garonne.

Ce que mes différentes activités m’apportent c’est tout d’abord un enseignement qui est complémentaire à celui que j’ai eu ici aux Ecoles Vidal, et ensuite je travaille les compétences qui m’ont été enseignées à savoir la communication publique et la communication de crise.

Je suis passionné de Sciences Politiques, de pouvoir comprendre comment le monde fonctionne et à la fois de communication. C’est ces deux aspects qui m’intéressent.

Petit je voulais devenir policier, et c’est peut être ce qu’il se passera si je réussis le concours de commissaire de police.

Si j’étais président je continuerai à moderniser le service public parce que je pense que c’est très important que les administrés, et les gens en général, puissent être en rapport avec ces administrations, des fois qu’on ne comprend pas forcément. Faciliter ce lien est pour moi une priorité.

Mon signe astrologique est cancer et je pense que c’est les plus têtus, c’est ce qu’on dit d’eux.

En ce moment j’écoute en boucle la bande originale de Doc qui est une série qui passe sur TF1, parce que j’adore ça.

Ce que ma formation m’a apporté c’est beaucoup de professionnalisme au contact de professionnels, de nos professeurs qui nous apprennent tous les rouages de ces métiers qui nous permettent ensuite d’arriver sur des fonctions qui sont très intéressantes.

Le moment que je retiens de mon expérience aux Ecoles Vidal c’est surtout les stages parce que c’est le moment où on met en application les compétences qu’on nous enseigne et puis on est accompagné par les professeurs ça reste de très bons souvenirs.

Le conseil que je donne aux actuels et futurs vidaliens, c’est qu’il ne faut rien lâcher, il faut se lancer, des fois oser aller dans une formation, la suivre avec rigueur, changer si jamais ça ne nous plaît pas. Mais en tout cas ne jamais rien lâcher c’est la clé pour réussir je pense.”

Retrouvez cette interview Trou Story en vidéo sur nos comptes :

Instagram : Ecole Vidal et Institut Supérieur Vidal

Facebook : Ecole Vidal et Institut Supérieur Vidal

 

Partager cette publication